Bébé grandit et il est temps de lui faire découvrir l’alimentation solide! A  lui les expériences culinaires et les découvertes! Légumes, fruits, puis protéines, céréales, … la palette des goûts et des textures est à découvrir avec plaisir pour nos petits gastronomes!

 

Dans quel ordre introduire les nouveaux aliments ?

Les légumes :

Un bon moyen d’adapter progressivement le tube digestif et de favoriser l’installation d’un bon microbiote.

Quand ? À partir de 6 mois.

Comment ? Cuits à la vapeur pour préserver les qualités nutritionnelles et un par un, ne changez que tous les 3, 4 jours de légume. Commencez par l’équivalent d’une demie cuillère à café.

 

 

Les fruits :

Quand ? Après l’introduction des légumes.

Comment ? Commencez avec des fruits non acides : pomme, poire…

 

 

Les protéines animales :

Quand ? Aucune urgence.

Comment ? En infime quantité, les besoins de bébé en protéines animales étant déjà comblés par le lait. Commencez par les viandes blanches, les viandes rouges et en dernier les poissons (pour limiter les risques d’allergies). Concernant les œufs, commencez par le jaune d’œuf : la protéine du jaune est plus digeste pour l’humain.

 

 

Les céréales et sucres :

Les céréales ne sont pas obligatoires, on peut les introduire plus tard.

Quant aux sucres, le mieux est de les éviter pour les nourrissons et de ne pas donner l’habitude de terminer le repas par un dessert.

 

 

Aliments fortement conseillés à l’enfant :

Évidemment, on privilégie les fruits et légumes frais de saison BIOLOGIQUES afin d’éviter de soumettre leurs petits corps aux pertubateurs.

 

Aliments conseillés à l’enfant :

Céréales sans gluten (riz, quinoa, millet, maïs, amarante, sarrasin, petit épeautre), farineux (châtaigne, pomme de terre, patate douce), fromages, œufs (en petite quantité au début),  huiles et graisses (besoins spécifiques aux bébés et enfants), purées d’oléagineux (attention tout de même à surveiller les réactions chez les enfants à tendance allergiques), légumineuses.

 

Aliments à supprimer :

Boissons gazeuses, boissons aux fruits concentrés et en poudre, céréales (cultivées chimiquement, raffinées et blanchies), conserves, fromages à pâte persillée,  fruits séchés (traités à l’anhydride sulfureux), viandes de porc et viandes grasses, élevées en batterie.

 

En bref, quelques bonnes habitudes à prendre :

  • L’enfant doit être habitué très tôt à manger de tout.
  • Ne pas le forcer s’il n’a pas faim.
  • Éviter de lui donner à boire pendant les repas.
  • Varier les menus.
  • N’employer que des produits sains, de première fraîcheur, de saison et Biologiques.
  • Apprenez à votre enfant à manger lentement en mastiquant bien.
  • Limitez les fruits acides, facteurs de troubles.

Cet article vous est proposé par Biostime

Aucun commentaire

laisser un commentaire

Laissez un commentaire sur cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Alimentation

Champignons fourrés au pesto d’épinards et sa purée de brocolis

Par labullebio 14/12/2018
Alimentation

Poêlée de légumes primeurs

Par labullebio 23/03/2018