C’est la rentrée des classes et avec elle, les poux ne sont jamais très loin…

Ils se propagent facilement mais n’ont rien à voir avec l’hygiène puisqu’ils ne craignent absolument pas l’eau. Laver tous les jours la tête de votre enfant n’est donc pas la solution pour contrer une invasion de poux. Alors soit vous optez pour une coupe esprit militaire afin d’éviter ce désagrément, soit vous prenez les choses en main de manière moins radicale mais tout aussi efficace. Au lieu d’acheter un shampoing «spécial» à base d’insecticides neurotoxiques, on peut appliquer des traitements contre les poux bien plus naturels, qu’ils soient préventifs ou curatifs.

Voici le plan de bataille à mettre en œuvre pour combattre tout naturellement les poux

Asphyxier les poux à l’aide d’un corps gras

Les poux vivent 4 à 6 semaines, s’abreuvant du sang piqué sur le cuir chevelu. Il faut donc les asphyxier pour les empêcher de se nourrir. Une bonne dose d’huile de coco réchauffée dans la main sera très efficace. Après en avoir bien massé le crâne, l’idéal est de mettre un bonnet de douche ou de faire un turban avec du film alimentaire, afin de conserver la tenue huileuse. Après quelques heures (voire tout une nuit si possible), rincez en faisant le shampoing habituel. Le mieux est de renouveler cette opération plusieurs jours d’affilée, en particulier s’il y a beaucoup de poux, car tous ne se nourrissent pas au même moment.

Supprimer les lentes avec une substance acide ou soufrée

Les lentes sont les poux en devenir. Une femelle pond jusqu’à 5 ou 6 œufs par jour, bien à l’abri dans leurs petites coquilles appelées lentes et collées aux cheveux. S’il est d’usage de considérer que le bicarbonate de soude saupoudré comme du talc (attention à bien fermer les yeux!) permet de décoller les lentes, sachez qu’une bonne friction au jus d’oignon ou au vinaigre ne plaira pas du tout aux lentes ni aux poux adultes d’ailleurs. Il ne faut pas garder trop longtemps sur la tête une telle substance car elle peut être irritante, surtout si le grattage lié aux démangeaisons a déjà généré des petites lésions. Faites suivre d’un shampoing neutre, éventuellement agrémenté d’une petite goutte d’huile essentielle pour neutraliser l’odeur du traitement.

Empêcher les poux de se réinstaller

Comme le pou aime la chaleur, il faut supprimer pendant un temps l’utilisation du sèche-cheveu. En outre, si le doudou en a pris quelques uns entre les poils, qui n’attendent que le moment fatidique du coucher pour regrimper sur le spot de ravitaillement (comprenez la tête de votre enfant), n’hésitez pas à le placer pendant la journée dans un sac plastique au congélateur. De manière générale oreillers et draps de lit auront intérêt à faire un petit tour dans un sac hermétiquement fermé pendant quelques jours avant de passer à la machine. Car si le pou ne peut pas se nourrir, il ne survivra pas.
La prévention reste toujours une bonne méthode pour empêcher les poux de prendre possession des lieux. Pour cela, une petite goutte d’huile essentielle de lavande ou d’arbre à thé, mélangée à une huile végétale et déposée dans la nuque ou derrière les oreilles réduira très fortement les risques de contamination.

labullebio
labullebio Le 28/09/2017
Passion et partage sont les maîtres mots de l’équipe de rédaction de La Bulle Bio ! Nous avons envie de faire connaître différentes manières de consommer pour un mode de vie plus durable et responsable !

2 commentaires

laisser un commentaire

Laissez un commentaire sur cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Beauté & mode

Routine layering du soir

Par Laura 04/01/2018
Beauté & mode

3 astuces pour des dents naturellement blanches

Par KatyG 13/07/2018