Si vous aussi vous souhaitez devenir végétarien (ne pas consommer de chair animale : viande, poisson, charcuterie, fruits de mer) mais que vous ne savez pas par où commencer, alors vous êtes au bon endroit !

La viande et le poisson constituaient une grande partie de mes repas, même si je n’avais pas pour habitude d’en consommer beaucoup. D’ailleurs je les privilégiais sous forme bio et locale. Finalement j’ai complètement arrêté d’en manger et, à ce jour, le manque ne se fait pas du tout ressentir.

Mais comment faire pour devenir végétarien ?

La première des choses est de commencer par étapes. Rien ne sert d’arrêter du jour au lendemain sa consommation de viande.
Mieux vaut se renseigner et prendre son temps : c’est la clé pour un cheminement serein.

C’est pourquoi je vais ici vous proposer 3 conseils pour une transition en douceur.

1. Savoir pourquoi on veut devenir végétarien :


Pour l’environnement ? pour sa santé ? Pour sa sensibilité vis-à-vis des animaux ? Il y a de multiples raisons qui peuvent motiver à devenir végétarien.
Garder en tête la ou les raisons qui vous motivent à devenir végétarien est important pour éviter la frustration.
Je sais que pour moi, par exemple, c’est un peu de tout : l’impact environnemental que la consommation de viande génère, ma sensibilité vis-à-vis des animaux, ma santé…. Pour d’autres, ça va surtout cibler l’impact environnemental… Tout dépend de sa sensibilité, et surtout, il faut bien se dire qu’il n’y a AUCUNE bonne ou mauvaise motivation. C’est dans cette optique aussi que vous pouvez d’abord planifier vos repas sans viande, afin de pouvoir les diminuer au fur et à mesure.

2. Inspirez-vous de recettes végétariennes d’ailleurs :

Espagnoles, mexicaines, indiennes, thaïlandaises, … Elles sont une grande source d’inspiration pour nous refaire découvrir des aliments.
Je pense surtout aux céréales et légumineuses que l’on n’utilise pas assez dans la cuisine française : lentilles, pois chiche, haricots rouges, blancs… On les réserve trop souvent pour des occasions particulières.
Une recette de chili sin carne ? un burger végétarien ? Un curry-coco végétarien ? Appropriez-vous ces nouvelles recettes et aliments pour ensuite revisiter les classiques français avec des alternatives végétales !


3. Ne pas confondre végétarisme et régime :

Retirer un aliment carné de son assiette ne veut pas dire manger moins et avoir faim.
Au contraire ! Au début, je mangeais en plus grande quantité pour habituer mon corps aux nouvelles sources de protéines, fibres, fer… mais j’ai ensuite régulé naturellement mes besoins.

Aucun commentaire

laisser un commentaire

Laissez un commentaire sur cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Alimentation

Les capsules de café 100% Biodégradables

Par labullebio 09/01/2018
Alimentation

Tartare aux deux saumons à la crème balsamique

Par labullebio 10/12/2018