Choisir sa crème solaire est toujours une étape difficile lors de l’apparition des premiers rayons du soleil… Je vous donne des astuces pour vous y retrouver au rayon des crèmes solaires.

 

 

Fuyez les nanoparticules !

Opter pour une crème solaire sans nanoparticules, c’est garantir une protection saine et efficace sur votre peau et plus respectueuse de l’environnement.

Les nanoparticules sont des particules ultra-fines, de l’ordre de 1 à 10 nanomètres (1/1.000.000.000 de mètre) dont on ne peut garantir l’innocuité.

Bien souvent, les crèmes solaires contiennent des nanoparticules d’oxyde de zinc ou dioxyde de titane… ces particules peuvent être présentes sous forme de nano-particules et sont dans ce cas suivies du mot « nano » entre crochets : [nano] afin d’indiquer la taille extrêmement fine de ces particules. Les laboratoires ont l’obligation d’indiquer cette information dans la liste des ingrédients si l’ingrédient en question est une nano particule.

A noter que ces 2 particules : « Dioxyde de titane » (ou « Titanium Dioxide ») et « oxyde de zinc » (ou « Zinc Oxide ») peuvent être présentes dans un cosmétique à l’état de nano particule ou pas ! Ce qui signifie que voir ces ingrédients dans la composition de votre crème ne signifie pas que ce sont des nanoparticules si elles ne sont pas suivies de [nano]. Et vous l’aurez compris, nous vous recommandons de lire attentivement la liste des ingrédients pour fuir les crèmes composées d’ingrédients suivies de [nano] comme par exemple : Titanium Dioxide [nano] ou Zinc Oxide [nano]

Les crèmes solaires éco labellisées privilégient les filtres minéraux. Ces écrans, exempts de nanoparticules, réfléchissent et dispersent les rayons UVA et UVB comme un miroir. Dans les premiers ingrédients de la liste de ces crèmes minérales, on trouve surtout : Titanium Dioxide/ Zinc Oxide.
Le mieux est de choisir des cosmétiques labellisés Ecocert et Cosmébio, qui ont exclus l’usage des nanoparticules en 2008.

 

 

Choisir le bon indice de protection

Pour cela il faut adapter l’indice à votre peau.

 

                   Phototypes           Vos réactions au soleil       Votre protection idéale
Peau très blanche/cheveux roux ou blond/yeux bleus/verts Taches de rousseursCoups de soleil systématiquement

Ne bronze jamais, rougit

Protection :

50 ou 50+

Peau claire /cheveux blonds ou roux/ yeux clair a brunCoups de soleil fréquents

Bronze à peine ou très lentement

Protection :

30 ou 50

Peau intermédiaire/cheveux châtains a bruns/ yeux brunsCoups soleil occasionnellementProtection :

30 ou50

Peau mate/cheveux brun, noir/yeux bruns, noirCoups de soleil occasionnellement

Bronze facilement

Protection :

30

Peaux brun foncé/cheveux noir/yeux noirCoups de soleil rare

Bronze beaucoup

Protection :

15-20

Peau noir/cheveux noir/yeux noirCoup de soleil exceptionnelProtection :

15-20

 

 

Evidemment, les conseils de base, même tartiné de crème solaire, sont de ne pas s’exposer entre 12h et 16h. Dans l’idéal, il faudrait même rester à l’ombre, vous bronzeriez tout autant et durablement, sans risquer de grignoter votre précieux capital soleil.

 

 

Une attention toute particulière pour nos petits bout’chou

Tout d’abord, et on ne le répètera jamais assez, il est absolument nécessaire de protéger nos petits des coups de soleil en :

  • Ne les exposant pas au soleil entre 12h et 16h.
  • Les couvrant avec tee-shirt, chapeaux et en protégeant leurs yeux grâce à des lunettes de soleil

Concernant les crèmes solaires, privilégiez une protection solaire minérale indice 50. Ces crèmes utilisent par définition des filtres minéraux qui restent à la surface de la peau et qui forment une barrière étanche contre les rayons ultra-violets. Ces protections solaires naturelles ne pénètrent donc pas dans la peau de nos bout ‘chou et prennent effet immédiatement et résistent à l’eau.

  • Renouvelez l’application de la crème toute les deux heures
  • Privilégiez aussi le port de vêtements protecteur anti UV (tee-shirt ou combinaison)
  • Proposez à boire fréquemment aux enfants par forte chaleur
  • Si votre tube de crème est huileux ou la crème grumeleuse, pâteuse, jetez –le !
  • Si votre crème n’est pas ouverte vous avez jusqu’à la date indiquée sur la boite.

A la fin de l’été il nous reste souvent de la crème solaire. Il est préférable de ne pas la réutiliser l’année d’après pour des raisons de qualité et d’efficacité du produit. En effet, le changement de températures, le produits qui tombe dans l’eau ou le sable sur l’orifice du tube, altèrent la qualité du produits.

opheliep
opheliep Le 11/06/2018
Débutante dans le bio, passionnée et ayant fait mes études auprès des enfants. Je souhaite trouver des astuces pour que nos enfants découvrent la joie des jeux naturels, bons pour eux et pour la planète.

Aucun commentaire

laisser un commentaire

Laissez un commentaire sur cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Alimentation

Pourquoi manger son pain complet bio ?

Beauté & mode

Baume à lèvres home-made, 100% naturel et bio.

Par Amelie 07/12/2017