Après avoir allaité bébé, le sevrage est un passage obligé pour les mamans. Plus ou moins difficile suivant l’âge du bébé, le sevrage doit être abordé avec sérénité et confiance pour qu’il se passe bien. Voici quelques grands principes et conseils pour que le sevrage se passe au mieux.

 

Comment sevrer bébé ?

 

Y aller progressivement

Pour passer à un allaitement mixte, bébé doit découvrir le biberon, s’habituer à de nouvelles textures et de nouveaux goûts.

  • Commencez par donner à bébé du lait maternel dans un biberon.
  • Donnez à bébé un biberon à 37° pour diminuer la perception du changement.
  • Espacez les tétées. Les seins de maman seront moins sollicités, ce qui va diminuer sa production de lait au fur et à mesure.

Ce passage à une alimentation mixte peut se faire en 4 semaines, ainsi bébé sera habitué à son nouveau biberon.

 

Le choix du lait infantile

 

L’âge de l’enfant vous permet de choisir une préparation adaptée à son développement.  L’état de santé de bébé est à prendre en compte dans le choix de la préparation.

Les laits infantiles « classiques » correspondent aux besoins d’un bébé en bonne santé.

Les laits à indications spécifiques répondent à des besoins nutritionnels particuliers du nourrisson (régurgitation, préventions allergiques, coliques du nourrisson,…)

Les laits à indications thérapeutiques répondent à des situations pathologiques qui doivent être diagnostiquées.

 

Quand sevrer bébé ?

Tant que sa gencive ne contient pas de dents, c’est le signe que bébé n’est pas encore suffisamment mature pour adopter une alimentation solide. Généralement le sevrage débute vers les 4 – 6 mois de bébé. Actuellement l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande l’allaitement exclusif – au lait maternel ou infantile – pendant les 6 premiers mois de la vie et de le poursuivre jusqu’à 2 ans.

 

 

Cet article vous est proposé par Biostime

Il est temps de faire découvrir les aliments solides à votre tout petit? Tout savoir sur la diversification alimentaire.

 

 

Aucun commentaire

laisser un commentaire

Laissez un commentaire sur cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Alimentation

Crêpes sans gluten et sans lactose

Par labullebio 08/01/2019
Alimentation

Psyllium : l’ami des intestins

Par Anne Claire 12/03/2018