A l’instar du vin, la dégustation d’un grand chocolat sollicite tous nos sens. Découvrez tous les secrets de cet art avec les chocolats équitables & bio naturéO.

 

La vue 

Commencez par regarder les carrés de chocolat que vous avez devant vous. Un chocolat noir de qualité est brillant. Un bon chocolat noir tirera sur un noir intense, plus il a de nuances acajou, plus le chocolat sera fin. Pour le chocolat au lait, celui-ci ne doit être ni trop clair, ni trop foncé.

 

Le toucher

Un chocolat de qualité est un chocolat cassant et ferme à la fois. Réalisez le test suivant : placez un carré dans votre poing fermé pendant 20 secondes. Si le chocolat commence à fondre, vous avez affaire à du chocolat de qualité, car cela signifie qu’il contient une part importante de beurre de cacao. Ce sera le cas avec les chocolats naturéO puisqu’ils sont pur beurre de cacao.

 

L’odorat

Placez votre morceau de chocolat près de votre nez et respirez profondément. Un parfum très cacaoté et persistant montre que vous avez devant vous un grand chocolat. L’odeur qu’il émet vous permet de déceler quelques pistes de saveurs bien avant de l’avoir croqué !

 

L’ouïe

Souvent oubliée pour les dégustations, l’ouïe est pourtant précieuse pour juger un chocolat. Cassez vos morceaux de chocolat prêt de votre oreille. Un chocolat noir qui produit un bruit net et sec est un signe de qualité.

 

Le goût

Si vous dégustez plusieurs variétés de chocolat, débutez toujours la dégustation par le chocolat au lait, puis les chocolats noirs par ordre croissant de leur teneur en cacao et terminez par les chocolats noirs gourmands (aux noisettes…) afin de mieux ressentir les arômes des produits.

Placez un petit morceau de chocolat dans votre bouche, entre la langue et le palais, puis laissez-le fondre lentement. Frottez votre langue contre votre palais pour qu’il dévoile ses notes les plus subtiles. Expirez doucement par le nez avec la bouche fermée pendant la dégustation. Un bon chocolat fond dans la bouche et doit avoir une texture lisse, signe qu’il détient un pourcentage élevé de beurre de cacao. Son goût doit également durer en bouche et les parfums ne doivent pas s’estomper immédiatement.

 

A savoir :

– Nous ne sommes pas tous dotés des mêmes percepteurs. Certaines personnes en sont mieux pourvues que d’autres, il est donc tout à fait normal que nous ne ressentions pas les mêmes choses à la dégustation.

– Il est préférable de réaliser une dégustation le matin, moment de la journée où notre sensibilité est la plus élevée. Dégustez du chocolat à la fin d’un repas, ou en accompagnement d’un café cassera les saveurs. Privilégiez une tasse de thé si vous souhaitez accompagner vos dégustations d’une boisson chaude.

– Si vous dégustez plusieurs chocolats, pensez à boire un verre d’eau entre chaque carré afin d’éviter le mélange des saveurs en bouche, ce qui limite votre perception du chocolat.

– La conservation du chocolat est également essentielle. Suivez les consignes indiquées sur les produits afin de profiter pleinement des saveurs du chocolat. Les chocolats naturéO, par exemple, se conservent au sec entre 12°C et 18°C.

Vous voilà prêt(e) à déceler toutes les saveurs des chocolats, bonne dégustation !

Aucun commentaire

laisser un commentaire

Laissez un commentaire sur cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Alimentation

Les légumes primeurs et les fruits du printemps arrivent

Par labullebio 22/03/2018
Alimentation

Cookies aux pommes séchées

Par labullebio 22/08/2019