A la rencontre des Côteaux Nantais

L’HISTOIRE DES COTEAUX

Racontez-nous l’histoire des Côteaux Nantais en quelques mots ?

Les Côteaux Nantais ont vu le jour en 1943, sur une superficie de 2 hectares de vergers.
En 1970, la méthode bio Lemaire-Boucher, opposée aux pratiques de l’agriculture conventionnelle est mise en place.
Au début des années 1980, la gamme de produits transformés s’élargit avec la fabrication des compotes, confitures et purées de fruits ainsi que du cidre.
Dès 1995, souhaitant aller de l’avant, nous nous engageons sur un cahier des charges en Biodynamie, convaincus que nous pouvons aller plus loin que les engagements faits en agriculture biologique.
En 1998, Benoît Van Ossel devient associé majoritaire avec Robert Dugast et Michel Delhommeau.
Les années 2000 signent la première réorientation stratégique de la société par l’acquisition d’une ferme de 36 hectares à la Caffinière et l’achat de surfaces supplémentaires portant l’aire de production à 64 hectares.
Aujourd’hui, nous travaillons avec l’ensemble des distributeurs spécialisés dans le BIO avec des partenariats forts et durables.

Quand vous êtes-vous tourné vers la Bio ?

Le choix d’une Agriculture Biologique s’est effectué en 1970 exactement.
A l’époque, ce fut une prise de conscience des dirigeants basée essentiellement sur le fait que beaucoup d’entreprises, que ce soit en agriculture ou dans d’autres secteurs d’activité, allaient trop rapidement vers l’utilisation des produits chimiques facilitant certaines choses.
On oubliait les fondamentaux de l’arboriculture qu’étaient l’arbre et le sol.
De plus, on commençait déjà à observer une certaine résistance aux produits chimiques.
Enfin, la naissance d’un mouvement écologique et l’adhésion à la méthode Lemaire-Boucher ont été les premiers éléments mis en place par la Famille Moreau et la Famille Delhommeau, à l’origine de cette prise de conscience pour les Côteaux Nantais.

Quelles-sont aujourd’hui vos activités en produits transformés ?

En épicerie, nous fabriquons des Pur Jus de fruits, Pétillants de pommes sans alcool, Cidres, Vinaigres de cidre, Compotes et Purées de fruits, Confitures, Côteaunades,
Gelées et Compotées gourmandes… Le plus important est de respecter le « vrai » goût du fruit sans rien y ajouter ou juste le nécessaire pour sublimer la recette.
La « différence » Côteaux Nantais se situe dans la qualité de ses matières premières et évidemment le savoir-faire de nos équipes de production.
Nous articulons notre production autour de plus d’une dizaine de familles de produits donnant au total environ 180 références. Chaque année, nous proposons au marché entre 3 et 10 nouveaux produits pour dynamiser les rayons et faire découvrir de nouvelles recettes aux consommateurs.

Comment se répartit votre travail de transformation entre la partie liquide et la partie pâteux ?

A ce jour, les équipes et les sites de fabrication sont dédiés et séparés. Les liquides sont pressés et embouteillés à Vertou dans le sud de Nantes et tous les produits « pâteux » comme les purées ou les confitures sont cuisinés sur le MIN (Marché d’Intérêt National) de Nantes. Notre désir est évidemment que prochainement l’ensemble de notre outil de production soit réuni en un seul emplacement, ce qui sera le cas avec notre nouvelle unité de transformation de Remouillé qui verra le jour en 2017.

Combien avez-vous de variétés de pommes ?

A ce jour, nous produisons 41 variétés de pommes certifiées AB et Demeter ainsi que 7 variétés de poires. Nous produisons aussi dans le même écosystème des fraises, de la rhubarbe, de la pêche de vigne, du kiwi et du coing. Cette diversité de fruits mêlée à des essences d’arbres et une faune et flore luxuriantes permet à chaque variété de tirer le meilleur de son environnement en termes de force et de protection.
Le plus important reste notre capacité à proposer un calendrier variétal complet : Primeurs, Mi-saison et Tardives, nous proposons à nos consommateurs des fruits de saison tout au long de l’année.
C’est l’observation et l’apprentissage dans le temps qui sont nos meilleurs alliés pour produire correctement en Biodynamie. La qualité qui en ressort est un atout pour notre entreprise et un plaisir pour le consommateur.
Concernant notre engagement RSE, il se résume par cette phrase : L’Homme est au centre de tout, de notre culture, de notre façon de voir la production et dans le respect de vivre de chacun les uns avec les autres.
Comme nos arbres, nous essayons de soutenir les hommes et les femmes qui passent un bout de leur chemin par Côteaux Nantais.

LES POMMES

Comment reconnait-on une belle pomme ?

On reconnaît une belle pomme et surtout une bonne pomme par ses qualités organoleptiques, c’est-à-dire le juste équilibre qui fait que la pomme est arrivée à maturité. Selon les variétés, on parle de croquant et de parfum, de sucré et d’acidulé, de pomme juteuse ou non, de fermeté ou de fondante, de robe et de couleur… Il y a autant de différentes belles pommes que de goûts dans la nature.


DES PRODUITS BIO ET ETHIQUES

Quelles-sont les nécessités pour que vos vergers puissent être certifiés Bio et en Biodynamie ?

L’ensemble des engagements du cahier des charges en Agriculture Biologique est une condition pour l’obtention du certificat Demeter.
Le consommateur est déjà rassuré dans son acte d’achat par cette double certification.
Ensuite, la certification Demeter apporte un gage de qualité sensorielle et organoleptique supplémentaire, c’est davantage de sucre et taux de matière sèche dans les fruits, le goût est plus authentique, c’est une méthode connue et reconnue pour l’amélioration de la qualité des produits en harmonie avec notre terroir.

En plus de votre engagement pour la Bio, vous avez d’autres engagements.
Expliquez-nous en quoi consistent votre engagement pour la Biodynamie et votre engagement RSE :

Après 25 années de travail en agriculture biologique, le passage à la Biodynamie était une philosophie logique afin de toujours rechercher à améliorer nos arbres, nos fruits et notre manière de travailler.

Aucun commentaire

laisser un commentaire

Laissez un commentaire sur cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Alimentation

La sélection de cadeaux Bio naturéO pour Noël

Par labullebio 29/11/2017
Alimentation

Fromage végétal aux noix de cajou

Par labullebio 20/08/2019