Je vous dis tout sur l’utilisation de l’extrait de pépin de pamplemousse et ses propriétés antibactériennes !

Que signifient les initiales EPP ?

Extrait de pépin de pamplemousse (d’origine biologique, c’est mieux !)

Quelles sont les vertus de l’EPP ?

Pleins ! La 1ère utilisation et la plus courante consiste à éliminer tout type de virus et de bactéries. L’EPP est donc très apprécié en cas de coup de froid ou troubles ORL (angine, grippe ou simple maux de gorge). Ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme « l’antibiotique naturel ».
Mais on l’utilise aussi pour traiter des problèmes dermatologiques, type champignon ou mycose, directement sur la peau.
Enfin, en bain de bouche, on peut l’utiliser pour traiter un aphte ou en encore une mauvaise haleine.

Comment l’utiliser en prévention ? en curatif ?

Par voie orale : En prévention à l’approche de l’hiver ou à l’arrivée des changements de température, on peut prendre environ 10 à 15 gouttes d’EPP diluées dans un verre d’eau, le matin ou le soir. En curatif pour les problèmes récurrents évoqués précédemment ou pour traiter les maux de l’hiver, on augmente les prises avec environ 15 gouttes 3x par jour avant les repas.
La posologie de chaque produit dépend de sa teneur en flavonoïdes et de la dilution du produit. Privilégiez donc un EPP avec une forte teneur en flavonoïdes.
Par voie externe et pour soulager les affections cutanées, on masse directement la zone avec l’EPP matin et soir, jusqu’à disparition du problème.

Pourquoi faire une cure d’EPP à l’approche de l’hiver ?

Durant la période froide, pour éviter de tomber malade ! L’EPP est riche en vitamine C, il donne donc un coup de pouce à l’organisme en stimulant nos défenses immunitaires. Personnellement, je fais une cure à l’entrée de l’automne et l’additionne à du propolis pour booster les effets.

Quelles sont les différences entre les divers flacons d’EPP que l’on peut trouver au rayon compléments alimentaires de notre magasin bio ?

La différence réside essentiellement dans le dosage en flavonoïdes. Un titrage à 400mg pour 100ml est la norme (ça correspond en moyenne à 20% d’EPP pur dans le produit). On en trouve en différentes concentrations dans nos rayons : 400, 800, 1200mg.

Peut-on en donner aux enfants ?

Oui, mais déconseillé avant 3 ans. Ensuite, la posologie est à relier au poids de l’enfant. En général : 3 gouttes par 10kg, 3x par jour maximum

Les femmes enceintes ou allaitantes peuvent-elles en prendre ?

Pas de contre-indication pour les femmes enceintes ou allaitantes qui peuvent tout à fait en consommer. Attention, il ne faut pas confondre l’EPP avec l’huile essentielle de pamplemousse, qui elle est à éviter !

Laura
Laura Le 10/11/2017
Adepte d’un mode de vie sain, je consomme bio quotidiennement, du mieux que je peux. Mais ce qui m’intéresse surtout, ce sont les cosmétiques naturels et bio. Prendre soin de soi, de l’intérieur et de l’extérieur c’est possible grâce à une approche holistique de la beauté.

1 commentaire

laisser un commentaire

Laissez un commentaire sur cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

A la Une

Carrot cake aux noix

Par Léa 13/10/2017
A la Une

Hasselback potatoes

Par labullebio 26/10/2017