La dépendance à un produit ou à une substance est définie par les hautes instances psychiatriques comme une affection d’ordre cérébral où l’envie irrépressible prend le pas sur le comportement d’un individu.

Le besoin de consommer la substance se manifeste de façon perpétuelle, récidivante et prend l’allure de pensées obsessionnelles tant que l’individu n’y répond pas. La personne peut devenir irritable, stopper toutes activités pour partir à la recherche du produit et ressentir des signes de sevrage et de perte de contrôle de son quotidien.

Le sevrage se caractérise par une fébrilité psychique et physique engendrée par la non consommation de la substance. Quand, malgré la prise de conscience de la toxicité, l’individu n’arrive pas à stopper sa consommation et doit fournir de gros efforts pour la minimiser, on parle d’addiction.

Quand on consomme quelque chose en en tirant du plaisir, le cerveau se met à produire de la dopamine, hormone de la satisfaction et du bonheur. En fonction de la récurrence d’utilisation, le cerveau va alors faire une association entre le produit et la sensation de récompense ou de soulagement qu’il procure. L’acte de consommation permet à l’individu de retrouver une intégrité émotionnelle neutre et un apaisement. Certaines substances, notamment la nicotine, activent directement les neurones récepteurs de dopamine. Cela rend le processus de sevrage encore plus compliqué.

Le Kudzu, la plante alliée du sevrage à l’addiction

Le Kudzu, autrement appelé Pueraria lobata, est une star de la Pharmacopée traditionnelle chinoise. « Kuzu » signifie « dissipateur d’ivresse » en chinois et est utilisé pour stopper les effets désagréables des jours de fêtes alcoolisées.

En effet, cette plante contient des isoflavones et des saponines aux vertus respectivement detoxiquantes et protectrices du foie. La puérarine et la daidzine de la plante stimulent une enzyme responsable de l’hydrolyse de l’alcool. Cela permet d’activer l’élimination de ce dernier et de protéger le foie des molécules toxiques lors du processus de detox.

Ce phénomène en fait donc une alliée dans le cadre des sevrages à l’alcool. D’autres composés, tels que la daidzéine et la génistéine agissent directement sur les circuits producteurs ou récepteurs de dopamine dans le cerveau. La plante mime donc les effets de la dépendance sans avoir recours à la prise du produit. L’effet est donc d’entrainer une désaccoutumance efficace.

Accompagner votre sevrage aux addictions

En plus de la cure de Kudzu, il est important de prendre des mesures pour soutenir votre motivation.

Dans un premier temps, éloignez-vous le plus possible de la tentation. Evitez les sorties qui vous pousserez à fumer ou à boire, même de façon occasionnelle. Si possible, stoppez au maximum les sources de stress. Coupez régulièrement votre smartphone. Arrêtez les chaines d’informations angoissantes. Evitez les personnes négatives ou épuisantes. Préférez les sorties attractives en extérieur et les moments de détente. Pourquoi ne pas prendre un abonnement dans un spa ou un centre de massage ?

Afin de soutenir votre foie à se débarrasser des substances toxiques, pensez aux aliments soufrés tels que les artichauts, les radis, les choux, les navets, l’ail, l’oignon et les herbes aromatiques fraîches. Pensez également aux antioxydants en colorant vos assiettes : petits fruits rouges, abricots, melons, courges orangés, tomates et poivrons rouges, brocolis et aubergines. Consommez du thé vert pendant votre sevrage pour soutenir la detox hépatique avec l’action du Kudzu.

A la maison, favorisez votre sommeil. Pour se faire, pratiquez la méditation de Pleine conscience ou la Cohérence cardiaque pour abaisser les tensions nerveuses. Les envies de boire ou de fumer seront moins fortes avec un système nerveux stable et apaisé par un sommeil réparateur.

Rappelez-vous également que votre bien-être psychologique joue énormément sur votre dépendance. N’hésitez pas à être accompagnés par un psychologue ou un addictologue pendant votre sevrage.

Comment utiliser le Kudzu ?

L’extrait standardisé de Kudzu est la galénique la plus concentrée en principes actifs nécessaires à votre sevrage. Vérifiez bien lors de votre achat que cet extrait contient 10% d’isoflavones disponibles minimum. Choisissez-le BIO pour votre bien-être et éloignez les toxicités supplémentaires inutiles.

Retrouvez toute l’actualité de VIT’ALL+ sur son site internet et sur sa page Facebook.

Aucun commentaire

laisser un commentaire

Laissez un commentaire sur cet article

Ces articles peuvent vous intéresser

Art de vivre

5 activités intérieures à faire chez soi avec ses enfants !

Art de vivre

Rester sportif en hiver : 6 astuces pour se motiver